Puggy @ Garorock 2011 : « La trilingue Interview »

Un entretien rapide, dites-vous ? Pas de problème, Clo’s Song est là, surtout s’il s’agit de se frotter aux 3 membres de Puggy : Matthew le British, Romain le Français et Ziggy le Suédois. A l’annonce du concept de l’interview, Matthew s’écrie dans un français irréprochable : « C’est l’Eurovision, aujourd’hui ! ». En bonus, faites le plein de conseils avisés !

Carnet de Concerts : Vous vous qualifiez comme un groupe belge. Un pays central par rapport à vos origines respectives ?
Matthew : Non, on est victimes des choix de nos parents qui ont décidé de déménager là. Et le groupe a commencé en Belgique. C’est là où on a commencé à faire de la scène, c’est là où on a enregistré nos albums. Et donc, le groupe est belge mais c’est vrai qu’on a trois nationalités différentes. On se sent comme groupe belge. On ne vient pas non plus avec des drapeaux belges sur la scène. On n’est pas en train de revendiquer un parti politique quelconque. Mais voilà, c’est juste ça.

CdC : Et quelle est la langue de communication au sein du groupe ?
Romain : Le franglais !
Ziggy : Ouais.
Romain : Voilà, c’est un mélange de français et d’anglais parce que Ziggy parle un peu français. Il comprend mieux l’anglais et s’exprime mieux en anglais et maintenant, il commence à avoir quelques insultes en français qu’il ressort quand il est un peu énervé.
Ziggy : Ouais.

CdC : Exemple ?!
Ziggy : Ah, je peux pas dire ça comme ça… Juste avec le petit micro et tout…
Matthew : C’est assez violent. C’est pas agréable.

CdC : Parlons des interviews. En général, elles sont données le plus souvent en quelle langue ?
Matthew : Français ! On tourne majoritairement en France et en Belgique donc, la plupart des interviews sont en français.
Romain : Sauf que toi, Ziggy, généralement, tu parles en anglais, si tu peux.
Ziggy : Ca dépend.

CdC : Vous avez aussi une reprise de Brel à votre répertoire. Y aura-t-il d’autres reprises françaises dans ce style ?
[Matthew joue les traducteurs pour Ziggy.]
Matthew : Y’a pas une expression en français pour ça.
Romain : Pas immédiatement.
Ziggy : Pas immédiatement.
Romain : On avait fait cette reprise quand on venait à Paris, il y a très longtemps. C’était en 2006, non 2007, pardon. Et puis on a fait une petite blague en disant « j’irai pas à Paris ». Et puis après, elle a été pas mal redemandée. Du coup, on l’a « re-updatée » pour 2-3 concerts mais on la joue pas tout le temps.
Ziggy : On a essayé des trucs en français. C’est Matthew qui écrit les textes et moi aussi. On n’a pas du tout la culture francophone. En tout cas, pas dans la musique. Moi, j’ai jamais écouté de la musique en français. Ca ne m’est pas du tout naturel.

CdC : En bon patronyme français, que raconte la chanson « Dubois » ?
Matthew : Ah, Dubois, c’est un nom que j’avais choisi pour le texte. Je pensais plutôt en fait à la Nouvelle-Orléans. C’était pas du tout « France ». C’est un nom qui est commun. Donc, c’est un riche homme de New Orleans et l’histoire venait de là. C’est toute une histoire que je me suis racontée. Et donc l’idée est partie de là : c’est ce riche homme qui décède et toute la famille est super contente qu’il soit mort parce qu’ils vont enfin empocher toute sa fortune. Mais il est quand même mort dans des circonstances assez troublantes. Du fait que tout le monde soit content, on se pose quand même des questions. Donc, ça venait de là : plutôt Nouvelle-Orléans et moins Marseille.

CdC : La chanson de Ziggy sera-t-elle un jour en suédois ?
Ziggy : Ca m’étonnerait qu’on change le texte en suédois mais pourquoi pas… Une autre chanson, pourquoi pas, en suédois.
Matthew : Faudrait qu’on joue en Suède !
Ziggy : Mais oui, c’est possible. Enfin, on va laisser ça comme ça.
Matthew : Ouais, on va laisser ça grand ouvert…

CdC : Dans l’idéal, est-ce qu’il y a une langue que vous souhaiteriez parler ?
Matthew : Le japonais.
Ziggy : Le chinois, c’est plus…
Matthew : …exotique, ouais.
Ziggy : Ca va quand même être un grand marché bientôt pour les groupes. Les tournées en Chine… Ca aurait été bien de parler chinois.
Romain : C’est trop compliqué pour moi.
Matthew : C’est très français comme réponse. Question bête ! Je suis Français, je parle français.

CdC : Que pensez-vous de cette citation de Claude Gagnière : « Un homme qui parle trois langues est trilingue. Un homme qui parle deux langues est bilingue. Un homme qui ne parle qu’une langue est anglais. »
[Rires de Matthew.]
Romain : Oh non, c’est pas vrai. Je ne veux pas renier ma propre patrie, entre guillemets. Les Français ne sont pas non plus « multilinguistes ». Généralement, en France, ça a du mal avec toutes les langues.
Matthew : Moi, j’ai quand même rencontré pas mal de Français qui parlent allemand et anglais, légèrement. C’est vrai que tu apprends des langues quand tu es tout petit. Mais c’est vrai qu’entre le germanique et le latin, passer de l’un à l’autre quand t’es adulte, c’est beaucoup plus difficile. Les sons de la bouche, tu les as pas tout de suite. C’est beaucoup plus compliqué. Moi, mes parents qui parlent français depuis vingt ans ont quand même un accent outrageant, c’est dingue ! Le « u » et le « ou », pour un anglophone, c’est pareil en fait. Ils n’entendent pas la différence. Alors, ça prend très longtemps. Un conseil pour la France : regardez vos films en VO sous-titrée et vous verrez la différence. Mais tu regardes par exemple en Flandres, en Belgique, du côté néerlandophone, tous les films sont en VO sous-titrés en néerlandais. Et tous les adolescents néerlandophones parlent anglais. T’as l’impression de parler à des kids américains. Ils parlent anglais avec un accent américain : c’est « Les Simpsons », « Friends », « South Park » et toutes ses séries-là. Tu ne croirais jamais qu’ils sont Belges.

CdC : Un autre conseil ?
Romain : J’allais dire : ramassez vos merdes de chien. C’est insupportable !
Matthew : Oui, si vous vivez à Bruxelles, dans le quartier européen et que vous avez un petit chien, s’il-vous-plaît, ramassez après lui, c’est désagréable.
Ziggy : Euh… je sais pas…
Romain : Don’t Listen to Pete Doherty ? It’s bad.
[rires]
Ziggy : Bad person ! Non, je suis un peu en manque d’inspiration…
Matthew : Aimez-vous les uns les autres. Faites l’amour une fois par jour.

CdC : Merci pour tout !
Puggy : Merci.

A retrouver d’urgence en concert sur les scènes des festivals d’été !

Cette entrée a été publiée dans Interviews, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire